Johanna Guez
coach de vie
formatrice en communication bienveillante

Réseaux sociaux: pourquoi tant de haine ?

Par Marianne Grosjean, Tribune de Genève du 24 septembre 2021

Mais par quelle magie sort-on si facilement de ses gonds sur internet? Les Genevoises Jalila Susini-Hencheri, formatrice certifiée en communication non violente (CNV), et Johanna Guez, coach de vie s’inspirant de la CNV, analysent le phénomène.

Pour Johanna Guez, «se défendre, c’est commencer la guerre, dit-on». Elle s’explique: «De manière générale, lorsque l’on est dans la logique de convaincre que l’on a raison et que l’autre a tort, on réduit ses chances d’être entendu. Se déploie ensuite toute une série d’attitudes relevant de la violence verbale: la critique, la culpabilisation, l’exigence, le blâme, le jugement, la moquerie, la menace parfois, jusqu’à l’insulte. Cette façon de s’exprimer aboutit à un dialogue de sourds, où personne n’écoute personne.»

Lire l’article de Marianne Grosjean, Tribune de Genève